Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au revoir là-haut - Pierre Lemaitre

Si j'ai choisi de lire ce livre, ce n'est pas parce qu'il a reçu le prix Goncourt. Si vous commencez à me connaître, vous savez que cela ne fait pas parti de mes critères d'avoir reçu un prix. Donc si je l'ai choisi c'est uniquement parce que c'est Pierre Lemaitre.

Depuis que j'ai lu "Cadres noirs", j'ai commencé à lire ses œuvres et, celle-ci, est différentes des précédentes car elle part d'un fait historique, la Grande Guerre, celle de 14 - 18.

En novembre 1918, à quelques jours de l’armistice, trois hommes vont unir leurs destins.
Le Capitaine Henri d’Aulnay-Pradelle qui, envoie deux soldats à la mort, juste pour se faire valoir d'avoir conquis la fameuse côte 113.
Albert Maillard, témoin involontaire de la mort des deux soldats.
Edouard Péricourt, sauveur de Maillard qui était enseveli par une explosion d’obus, se retrouve blessé.

Le Capitaine Pradelle est un ambitieux arriviste, sans scrupule, prêt à tout pour redorer le blason de sa famille. Pour cela, il va épouser une riche héritier, qui n'est autre que la sœur d'Edouard afin d'avoir des relations. Il va s'en servir pour décrocher le marché que l'Etat vient de lancer afin de récupérer et d'enterrer les soldats morts au front.

Albert surveille et prend soin d'Edouard qui lui a sauvé la vie. Il n'a qu'une idée en tête : se venger et tuer Pradelle qui est à l'origine de ses déboires.

Edouard ne veut plus retourner dans sa famille et demande à Albert son aide.

Tous les deux vont imaginer une arnaque monumentale. Celle-ci va-t-elle réussir?
Pradelle va-t-il les en empêcher? Edouard va-t-il renouer avec sa famille?

Dans ce roman avec un arrière plan historique, Pierre Lemaitre nous emmène dans l'après-guerre où les soldats revenus du front sont laissé pour compte, où ils vivent dans la misère, subvenant à leur besoin comme ils peuvent. Mais, il nous parle des gens qui se sont enrichis pendant la guerre et ceux qui profitent de l'après-guerre pour s'enrichir au dépend des morts et des familles de ceux-ci.
Il nous dresse un portrait de cette société qui a ou trouve de l'argent pour honorer les morts de la Grande Guerre avec des monuments mais qui n'en a pas pour les aider à se réinsérer, à vivre.
Des personnages très bien décrits, avec les côtés mystérieux.
Pierre Lemaitre, en bon maître du suspense, nous amène sur des fausses pistes, nous fait espérer certains dévouements.

Encore un roman rondement mené par cet auteur que j'ai découvert récemment et appris à apprécier

 

Les commentaires sont fermés.